Normandy Elite Team

Actualités

‹ Retour

Tour de France à la Voile - Des bateaux à la peine

le 26/07/2016

Les coureurs ont terminé hier la 3ème étape méditerranéenne du Tour de France à la Voile. Gruissan et Marseille ont été les deux terrains de jeux de ces derniers jours.
Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'air de la grande bleue n'aura pas porté chance aux athlètes d'Helvetia.
Changement d'équipage
L'étape de Gruissan a été l'occasion de modifier la configuration de l'équipage d'Helvetia blue. Victor MIGRAINE a repris la barre vite rejoints par Pierre MICHEL et Sébastien RIOT. Le temps de rôdage est assez long et l'étape au large des côtes languedociennes n'est pas un succès.

Dans un vent capricieux qui ne fait pas son choix entre synoptique et thermique et qui s'annule complètement à certains endroits du plan d'eau, Helvetia blue prend la mauvaise option. Ils font le choix audacieux du large mais ne rencontrent pas le succès escompté. Ils passent la ligne d'arrivée en dernière position.

Les filles d'Helvetia purple jouent quant à elles la carte du suspense. Après un départ en dernière position, elles arrivent à remonter la flotte et sont les 2èmes à enrouler la première marque de parcours. Elles assurent un très beau bord de près mais rencontrent moins de succès par la suite et dans ce vent imprévisible, elles repassent en 17ème position après le long portant.

Les courses du lendemain sont annulées, il y a trop de vent …

La pente savonneuse à Marseille

A Marseille, la pente est glissante. Sur le raid côtier entre la plage du petit roucas jusqu'aux calanques en revenant par le Frioul, la chaleur est accablante mais le paysage est d'une beauté à couper le souffle. Même le souffle du vent en est coupé ! Dans une très faible brise thermique qui se paie en plus le luxe d'être capricieuse et changeante, les coureurs peinent à avancer. Les filles d'Helvetia purple se positionnent bien en début de course mais c'est comme toujours le bord de portant qui les trahit. Elles passent finalement la ligne d'arrivée en 22ème position alors que les espoirs d'Helvetia blue la passent seulement trois places avant.

Les stades nautiques sont aussi très durs à jouer. Les deux équipages sont hors temps sur la 3ème course. Helvetia purple a en effet une pénalité à effectuer avant la fin de la course pour un refus de tribord. Sur un plan d'eau sans vent, à l'impossible l'équipage ne peut pas se tenir ! Elles arrivent plus de 5 minutes après le premier et sont disqualifiées pour la manche. Même sentence pour Helvetia blue ...

Bien décidés à ne pas en rester là, ils se préparent au départ de la course suivante mais trop pressés d'en découdre, ils volent tous les deux le départ et sous la règle du black flag, la sanction est immédiate : deuxième disqualification de la journée. C'est aussi un black day …

Au classement général, Helvetia blue est désormais 12ème et Helvetia purple est 23ème.

Aujourd'hui c'est journée de repos avant la reprise demain à Hyères.
 



Photo Jean-Marie LIOT / ASO

Photos