Normandy Elite Team

Actualités

‹ Retour

Porsche-Corben by NET - La portion congrue du repos

le 15/06/2017

 A peine arrivés, déjà repartis ! Les figaristes ont repris la mer pour la 3ème étape.
Anticyclonique, problématique et ennuis mécaniques  : une deuxième étape pleine de hics !

« Le bulbe est réparé pour le moment. Rien de structurel n'est touché, je vais donc pouvoir repartir et terminer cette Solitaire ! ». Mauvaise surprise à l'arrivée à Concarneau, le bulbe n'est plus fixé correctement au bout de la quille : direction le chantier ! Rien qui n'empêche de reprendre la mer heureusement. Une réparation de fortune est effectuée, la révision complète se fera plus tard.

Sophie est contente de sa deuxième étape même si, elle le concède, elle aurait pu être dans les vingt premiers. Mais finir 21ème, c'est tout comme …

« Le démarrage a été très compliqué. J'avais l'impression (impression qui s'est confirmée dans les faits !) d'avancer moins vite que mes concurrents directs. Alors quand je suis revenue au niveau de Justine METTRAUX (Teamwork) la satisfaction a été d'autant plus grande ! Malheureusement, je rate le coup de cravache quand le vent rentre, je me fais larguer par les premiers et je joue le reste de la course dans le 2ème paquet ».

Bal musette

Par la suite, la partition se joue à l'accordéon. Les coureurs butent sur le courant à Audierne permettant de réduire les écarts entre les 3 paquets qui se sont dessinés, les premiers à toucher la renverse étant le groupe le plus en arrière. La flotte s'étire de nouveau après le chaussée de Sein jusqu'à Belle-Ile où les courants forts et le tronçon juché d'algues ralentissent la progression des marins. Entre Belle-Ile et Quiberon, ceux qui sont le plus à la côte touchent le vent de nord-est en premiers et filent devant. Le soufflet se dégonfle de nouveau à l'approche de la Baie de Concarneau où le vent qui soufflait à près de 25 nœuds sous le nuage d'orage quelques milles plus tôt ahane jusqu'à devenir dyspnéique réduisant de nouveau les écarts entre les premiers et les derniers.

Sophie franchit finalement la ligne en 21ème position à 2h39. Les heures de repos se sont décomptées rapidement puisque la troisième étape Concarneau-Concarneau est partie cette après-midi à 14h00. Au programme : du côtier, du côtier et encore du côtier dans cette zone parsemée d'îles mais avec la promesse ô combien attendue de pouvoir sortir le spi au moins jusqu'à la bouée sud de Guérande !


© photo Alexis COURCOUX


Photo