Normandy Elite Team

Actualités

‹ Retour

Helvetia by Normandy Elite Team - Entre sueurs froides et belle entrée en matière

le 09/07/2017

Des conditions idylliques pour débuter la 40ème édition du Tour de France à la Voile. Trois jours de navigation mais deux jours de courses.
Petit temps pour le raid

Vendredi a eu lieu le raid côtier. Sous un régime anticyclonique bien établi, le vent n'a pas su trouver sa place. Le parcours a donc été réduit à 16 milles et s'est déroulé devant la plage de Malo les Bains non sans une petite excursion sur les côtes belges. Les deux équipages normands effectuent un beau départ et s'accrochent bien. Les courants sont très irréguliers en force, une multitude de hauts fonds jalonnant le parcours. Aurélien PIERROZ (Helvetia blue) et Pauline COURTOIS (Helvetia purple) font de bons départ et composent avec les vents mollissant au fur et à mesure de la journée. Une erreur d'appréciation d'Aurélien lors du passage de la 1ère bouée oblige cependant les garçons à sortir du cadre et à multiplier les manoeuvres, ce qui est particulièrement pénalisant dans le petit temps. Ils terminent ce premier raid respectivement 19ème et 24ème.

Samedi, la journée était dédiée aux partenaires. L'occasion pour les collaborateurs et invités d'Helvetia de se mettre à la place des concurrents. Ils ont pu vivre la course de l'intérieur sur des régates à coefficient zéro.

Vincent DELAINE - assurances Coste Fermon à Dunkerque revient sur la course vécue à bord d'Helvetia purple : 

« Vivre une course de l'intérieur a été une expérience très enrichissante. J'ai été impressionné par le professionnalisme de l'équipage et par la précision dans les manœuvres. L'impression de vitesse est très forte sur ce bateau, il y a des accélérations qui n'existent pas en monocoque. Ça donne une vraie sensation de puissance, je ne m'attendais pas à ça ! ».

Entrée remarquée des garçons sur les stades nautiques
Dimanche, les hostilités ont repris mais en stades nautiques cette fois. Les garçons, malgré des ennuis techniques les contraignant à naviguer en continu avec le gennaker, ont survolé les phases de qualifications. Ils entament la journée avec deux places de deuxièmes et accèdent à la super finale après avoir pris la 3ème place de leur pool.

Aurélien PIERROZ, barreur d'Helvetia blue raconte :

« Nous avons fait des choses simples et nous avons trouvé une bonne vitesse. Ça a bien fonctionné puisqu'on accède à la super finale où seuls restent les huit meilleurs équipages du jour. Si nous ne transformons pas l'essai ensuite en finale, c'est une grande satisfaction d'avoir pu être dans les meilleurs de la journée d'autant qu'avec le gennaker bloqué, le défi était vraiment difficile à relever».
 

Un violent choc pour Helvetia purple


Du côté des filles, la journée prend une direction toute autre. Alors que la première course de la journée se déroule bien puisque la filles la terminent 7ème, l'équipage féminin, très bien placé sur la 2ème course se fait violemment percuter par Team Lorina Limonade, contraignant Pauline à l'abandon la course en cours ainsi que de la suivante. Sophonie est en effet heurtée et doit être débarquée. Plus de peur que de mal mais Sophonie reste très marquée par le choc :

« C'est allé assez vite. Nous étions au portant en route de collision avec Lorina. Chacun essaie d'éviter l'autre mais en allant malheureusement dans la même direction, on finit par se rentrer dedans. Leur étrave me fauche et je tombe à l'eau sous leur bateau. Je suis évacuée vers l'hôpital. C'est vraiment dommage parce qu'on avait super bien commencé la journée."

Si Sophonie reste choquée par l'accident, les examens ne décèlent heureusement aucune fracture et Sophonie a retrouvé le sourire.

A l'issue de cette première étape, Helvetia blue prend la 11ème place au classement général et Helvetia purple la 27ème position.


Pour suivre les équipages au quotidien, rendez-vous sur facebook :  
Helvetia purple by Normandy Elite Team 
Helvetia blue by Normandy Elite Team

© photo Patrick Deroualle

Photo