Normandy Elite Team

Actualités

‹ Retour

Tour voile - le réveil des bleus

le 10/07/2018

Fin d'étape dieppoise pour les équipages du Tour de France à la Voile. Une étape qui aura permis aux hommes emmenés par Aurélien PIERROZ sur Helvetia blue by Normandy Elite Team d'entrer dans le vif du sujet et de grappiller quelques places au classement général ...
Helvetia blue droit au but
 
Malgré une arrivée tardive à Dieppe pour deux des équipiers d'Helevtia bluetout juste rentrés du Championnat du monde jeune de Match Racing qui se jouait en Italie (ndlr : et qu'ils terminent 6èmes !), les garçons ne sont pas contentés du banc de touche sur cette étape dieppoise. Avec dextérité ils ont su enchaîner dégagements et dribbles pour parvenir à contrer leurs adversaires sur le raid côtier dans des conditions de vent difficiles sur ce plan d'eau normand où les fichiers météo annonçant la montée d'un vent thermique ont vite été démentis par les faits.

Aujourd'hui sur les stades nautiques il ratent de peu le but de la qualification à la super finale. Malheureusement, les deux derniers matchs des round robin ne leur permettent que de toucher la transversale et c'est un peu prématurément que le journée s'achève pour eux.

Aucun carton jaune pour les garçons qui réalisent une très belle étape.

Aurélien PIERROZ - barreur

"Je suis très content de cette étape dieppoise ! Sur le raid, on part bien même si on est pas super bien placés à la première marque. On revient très fort et on passe même 3èmes à la 2nde bouée. C'est là que le vent est tombé et que les cartes ont été redistribuées. Il fallait être le premier à toucher le nouveau vent et ça c'était assez compliqué. On passe en fin d'échappée, on est 8èmes. On essaie de tenir cette place mais Lorina Mojito arrive vite. On réussit à les accrocher pendant une bonne partie du raid mais ils finissent pas s'échapper.
Aujourd'hui on commence par trois très belles manches en stades nautiques (5, 5, 6). On allait vite, c'était top ! Sur les deux dernières on écope de pénalités qui nous font prendre trop de retard pour pouvoir rester en tête. Mais on tire un bilan est très positif de cette étape !".

Helvetia purple hors cadre

Si les filles d'Helvetia purple prennent probablement l'un des meilleurs départs sur le raid côtier, le terrain de jeu qu'elles ont choisi était en fait impraticable ! Une option malheureuse et c'est le match qui leur file entre les doigts. Coincées dans une zone sans vent, elles assistent impuissantes à l'échappée du reste de la flotte.
La relance est trop tardive, elles ne peuvent ensuite que jouer la montre pour ne pas passer la ligne d'arrivée hors temps ! Elles y parviennent et terminent en 24ème position. Toulon Provence Méditerranée qui subit la même situation ne réussira pas à terminer dans le temps réglementaire et sera disqualifié !

Sophie FAGUET - tacticienne

"Les conditions de vent sur le raid étaient difficiles. On attendait un thermique, on avait donc mis l'accent sur le départ et les tous premiers bords parce qu'on pensait que ça allait partir par devant. Mais on s'est fait piéger par une "molle" qui est arrivée sur le plan d'eau notamment vers la bouée la plus à l'Est qui longeait la côte, là où on était positionnées. Le vent est rentré par le large ce qui nous fait rater un coup tactique vraiment très important ! On passe à côté du raid ...
Aujourd'hui, c'était l'une des journée les plus ventées depuis le début du Tour.  C'était agréable de courir dans ces conditions. Tout allait très vite... Malheureusement comme on prend quelques secondes de trop pour prendre les décisions, rapidement les autres prennent l'ascendant. C'est vraiment le gros point à travailler sur les stadium !".


A l'issue de l'acte 2, Helvetia blue prend la 17ème place et Helvetia purple la 23ème. Prochaine étape jeudi et vendredi à Barneville-Carterêt.

© photos Jean-Marie LIOT

Photos